L’humidité des murs : les réelles causes

Il est très fréquent de constater que dans les habitations, les murs sont humidifiés. Cette situation s’observe dans bon nombre d’habitation et malheureusement, les véritables causes restent peu connues de tous. Dans la suite de cet article, vous découvrirez les agents responsables de tel désagrément.

Quelles sont les raisons de l’humidité des murs ?

Plusieurs raisons peuvent être à la base de l’humidité des murs dans une maison. D’abord, la mauvaise ventilation peut constituer un obstacle à l’évacuation de l’humidité dans une habitation. On constate à cet effet, une condensation et une présence des moisissures. Les infiltrations d’eau sont aussi l’une des causes majeures de l’humidité des murs. Cette dernière se manifeste par la pénétration de l’eau dans les murs.

Très souvent, l’eau prend par des fissures ou par une pression hydrostatique au niveau des fondations de la maison. Par ailleurs, on ne peut évoquer les véritables raisons de l’humidité des murs sans parler des remontées capillaires. En effet, les remontées capillaires consistent à la non-résistante des fondations d’une maison face à Conséquence, l’eau passe par ces capillaires pour venir au niveau des murs. L’absence d’isolation thermique et une mauvaise canalisation sont aussi des facteurs qui engendrent ce problème sur les constructions.

Quels sont les signes d’une maison humide ?

Nombreux sont les signes qui permettent de reconnaître qu’une maison est humide. Quand dans une maison la mesure de l’humidité de l’air atteint 70 %, on peut déduire que cette maison est humide. À part cela, une condensation à l’intérieur des vitres, le gonflement de la peinture permet de dire qu’une habitation est humide. L’apparition des moisissures, des champions à l’intérieur, des tâches sur les plafonds en sont aussi des signes. Par ailleurs, les mesures à prendre lorsqu’une maison est humide sont très simples. Il suffit de s’offrir des services d’un professionnel du domaine.